Author Archive

slider32

Franz, le sale boche (1/2)

slider32picto052_2

 

 


« Franz, le sale boche »


Quand la maîtresse s’est soudainement mise à parler en allemand, j’ai eu comme l’impression d’assister à un miracle. Tous ces mots, ses syllabes nouvelles, ses sons étranges qui forment une mélodie mystérieuse. L’autre maîtresse aussi a dit tout plein de mots, ça sortait de sa bouche comme d’une fontaine magique, puis elles se sont prises dans les bras et leurs yeux sont devenus humides.

— Bon, les enfants, voici Katrina, une amie allemande, maîtresse d’école également. Elle est venue en France avec sa classe dans le cadre d’un voyage de découverte. Alors on va passer la journée avec eux.

Toutes les filles de la classe se sont mises à crier d’excitation, puis ont tapé dans leurs mains. Y avait une sortie de prévue à la Cité des Sciences, ce qu’on ne savait pas, c’est qu’on la ferait avec des Allemands. Moi aussi, j’étais excité. Mais par la fourmilière. Mon père m’avait dit qu’il y en avait une, là-bas à la Cité des Sciences, même qu’on pouvait voir l’intérieur à travers une vitre.

Dehors, tous les Allemands attendent dans la cour, bien alignés, sous l’œil d’une autre maîtresse, très vieille, elle. Le bus arrive au loin, alors notre classe se rapproche un peu de la leur. On se regarde en chien de faïence, dans leurs rangs on entend des mots, des sortes de « bar bar » ponctués de rires. Nous aussi, on trouve qu’ils sont bizarres. Ils ont beau n’avoir que deux ans de plus que nous, ils nous dépassent tous d’une tête au moins une tête. Même sans parler, rien qu’à leur tronche, on voit qu’ils ne sont pas français. Avec leurs fringues fluo et leurs baskets bariolées montantes, les mecs ressemblent  à des arlequins avec du gel dans les cheveux. Les filles, pas mieux : elles se sont toutes tressées des sortes de mèches de couleurs et portent des sandales en cuir. N’importe quoi.

Le reste de la chronique est désormais disponible en version Kindle ICI (jusqu’au 31 aout 2016, PGC participe au concours des « Plumes Francophones », merci pour votre soutien)

Retour aux Chroniques
Retour en haut de page



Et aussi…

 

slider35
slider34
slider23_bonus
slider33bis
slider33
slider32
slider31
slider30