Présentation

On pourrait résumer les « Chroniques d’un pas grand-chose » à une poignée de souvenirs adolescents rattachés à la musique (le hard rock et le metal en l’occurrence), assaisonnée d’une pointe d’humour et basta.
Sauf qu’il s’agit de tout, sauf de cela. Ces histoires racontent une passion. Dévorante, exigeante et exclusive. De celles qui permettent de se dépasser et se transformer. De ces flammes qui brûlent sans discontinuer, nourries par la colère ou la frustration, donnant l’énergie d’aller ailleurs, de refuser la convention, le carcan, et tout ce que la vie impose.

Le « personnage » présenté ici n’est pas un héros. C’est un homme à différents âges, gosse, ado ou jeune adulte, avec ses problèmes et, surtout, une aspiration à une certaine liberté. Il a trouvé dans la musique, le fuel, le carburant indispensable pour affronter chaque lendemain, la rage au ventre et le cœur brûlant. Monsieur « Pas grand-chose » n’est pas simple ou consensuel. Alors ce gamin étonne et amuse, touchant ou ridicule, maladroit ou culotté. Impertinent, il énerve. Déçoit. Scandalise. Il grandit et change, apprend, commet des erreurs, réfléchit (ou pas), progresse, cherche, trouve, s’entête, se trompe, réussit. Ses errances, ses hésitations, ses choix dessinent un portrait plus complexe que ce genre d’exercice peut le laisser supposer. Plus profond et plus universel également.

Ses chroniques sont loin d’être « pas grand chose » : objet littéraire autobiographique et sans complaisance, toujours juste dans la drôlerie ou l’émotion, le texte se dévore et marque durablement le lecteur après la dernière page tournée. J’espère que vous serez touché par ces histoires autant que j’ai pu l’être. Si vous êtes un passionné, de musique ou d’autre chose, cela ne fait aucun doute.

REM (from Inoxydable)


Et aussi…

 

slider35
slider34
slider23_bonus
slider33bis
slider33
slider32
slider31
slider30