A tout le monde, à tous mes ennemis, je vous hais, je me casse d’ici (I)

slider04 picto052_2

Partie 1 : celui où on va à une soirée.

C’est lui qui a commencé à me coller en cours. Olivier riait un peu fort à tout ce que je racontais, il voulait absolument connaître mon avis sur tout un tas de groupes. Si je ne le détestais pas, je ne l’aimais pas beaucoup non plus. J’avais beau le rabrouer, lui balancer toute sorte de vannes, il a persisté, s’est accroché et j’ai cédé. Souvent par faiblesse, on a tendance à s’attacher à la moindre bestiole qui vous témoigne de l’affection. Vous avez déjà essayé de botter le cul d’un chien qui vous regarde avec plein d’amour dans les yeux ? Pas facile. C’est ainsi qu’il est devenu « mon pote » avec des guillemets bien maousses.

Olivier répétait souvent qu’on écoutait « la même chose » et je n’étais pas du tout – mais alors pas du tout – d’accord. Rien que sur le dossier Metallica, Olivier ne connaissait que le Black Album quand je l’ai connu. Que dire de plus ? Que pour lui « Exodus » était avant tout un album de Bob Marley, qu’il n’avait jamais entendu parler d’Anthrax etc. Ce n’était pas des lacunes, mais des failles de l’ordre de San Andreas, des trous abyssaux que même la fosse des Mariannes à côté c’est de la gnognotte. Même – philosophiquement (oui j’ose) – nous n’écoutions pas la même chose. Son Metal à lui était conjoncturel, estampillé par les charts du début des années 90. N’importe quel musicologue aurait pu dater au mois près sa discothèque au Carbone 14. Olivier tapait large, partout de façon désordonné, convulsivement, sans méthode mais dans l’air du temps. Il avait les Nine Inch Nails qu’il fallait, du Paradise Lost, du Type O Negative, mais aussi Ministry, Machine Head, Fear Factory et toute la clique des années 90 qui a marché.

Le reste de la chronique est désormais disponible en version Kindle ICI (jusqu’au 31 aout 2016, PGC participe au concours des « Plumes Francophones », merci pour votre soutien)

La suite…
Retour aux Chroniques
Retour en haut de page

A propos de Canard :

Les autres commentaires de Canard

41 réponses à “A tout le monde, à tous mes ennemis, je vous hais, je me casse d’ici (I)”
  1. grosleclair
    02.11.2013

    raaah putain !!!c’est hyper frustrant bordel !Je vais devoir attendre une semaine pour avoir la suite !C’est horrible de faire ça à ses lecteurs… (c’est immensément bien écrit, j’adore, d’où ma frustration)

    • Canard
      02.11.2013

      A la base, je voulais rester sur une publication par quinzaine et c’est Heavy Rem qui m’en a dissuadé, prétextant justement qu’un feuilleton espacé de plus d’une semaine c’était chiant. Merci sinon.

  2. 02.11.2013

    Je pige assez bien ton incompréhension devant A Tout Le Monde, je l’ai ressenti aussi, évidemment à la première écoute (putain de choc…), mais finalement chaque fois que je me la passe. Ce titre a vraiment quelque chose d’étrange, de magnétique, la voix de Mustaine, le thème du suicide, le solo beau à se damner, je sais toujours pas quoi en penser. Je suis plutôt à l’aise avec Youthanasia dans l’ensemble, c’est tellement bétonné de partout que de toute manière c’est difficile d’en dire du bien ou du mal, mais il y a A Tout Le Monde, et le fait de la réécouter maintenant en lisant ton papier me plonge dans des souvenirs troublants, d’ado à la con, de beuveries entre mectons qui souillent l’évier avec leur vomi, et puis cette musique surnaturelle, inhumaine provenant de la chaîne Hi-fi.

    J’ai beau trouver que Mustaine vire vieux con, que ce qu’il fait depuis dix ans (et plus) est de la merde, il m’a pourtant scotché avec ce morceau sorti tout droit d’une quatrième dimension. Je m’en branle aujourd’hui que tous les rockeux de mes deux se disaient rebelles parce qu’ils connaissaient Megadeth via cet ovni, c’est une chanson qui m’a bouleversé ado et qui me touche encore aujourd’hui profondément.

  3. phil
    02.11.2013

    Vu que je connais déja toutes tes premieres chros, tu veux pas passer a celles que je connais pas?
    Plus serieusement Ma dame est tombé sur le lien visible sur ma page fesse de bouc et les lis egalement!!!
    Elle est morte de rire!!!

    • Canard
      02.11.2013

      Rha pour lire de « nouvelles nouvelles », va falloir attendre cet été pour toi.
      Tu salueras bien bas (non plus bas encore) Madame. J’ai l’impression qu’elle a bon gout.
      Thanks so Lot et Garonne.

  4. 02.11.2013

    Ayant découvert le ‘Deth sur le tard, je me suis toujours demandé comment les mecs qui étaient nourris à RIP depuis leur plus tendre enfance avaient pu accueillir Countdown et Youthanasia: voilà un début de réponse. Mais c’est dommage, car ce sont des poutrasses de bons albums!
    Ou alors la Part 2 va me montrer que je fais fausse route… vivement!

  5. Rikkit
    02.11.2013

    En vérité, j’ai jamais trop accroché aux trips du Canard, je l’avoue, et je suis désolé, je suis plutôt captivé par la plume du gros chat orange sur NIME, peut être que son style de prédilection me parle plus, peut être aussi que son humour me convient parfaitement, mais la monsieur, j’ai été sidéré, vraiment. Je suis juste bluffé par cette plume, et comme l’excité du premier com, il me tarde absolument de lire la suite.

    Bravo

    Je veux pas dire de connerie, mais cette manière de décrire, cette ambiance et tout, ça me rappel vaguement les traductions de certaines oeuvres de Stephen King, à prendre comme un compliment ou pas.

    • Canard
      02.12.2013

      Merci pour ton commentaire et le « compliment ». J’avoue ne pas capter la référence au King. Je ne vois en tout cas pas de lien entre sa plume et mes gribouillis. Par contre, si c’est possible, dans l’avenir j’aimerais bien « vendre » autant que lui. Parait que c’est l’un des écrivains rentiers les plus riches, encore actuellement.

      • Rikkit
        02.19.2013

        En fait, dans les récits de King, le personnage narrateur se retrouve très souvent confronté à différent type de personnes dont il fait en général un portrait autant physique que psychologique. Dans les oeuvres de ce dernier que j’ai pu lire (à savoir « ça », « Shining: l’enfant lumière » et « coeur perdu en Atlantide »), ces portraits sont fait souvent de manière ironique et cynique, comme toi un peu avec le personnage d’Olivier.

        • Canard
          02.19.2013

          Des oeuvres du KING que tu cites, je n’ai lu que « Shining » et cela ne m’a pas marqué. Mais c’est possible, d’autant qu’on m’a déjà « comparé » à lui dans le passé (plus souvent SAN ANTONIO, DESPROGES, SINIAC). Je sais pas, je ne réfléchis pas trop à cela, je ne mets par sur le plan d’un auteur de leur niveau. Mais merci quand même.

          PS : « Coeur perdu en Atlandide » est merdique, non ?

          • Rikkit
            02.27.2013

            Ah ah, non pas forcément, enfin je t’avouerais qu’il m’a brouté, je ne l’ai pas finit. Je l’ai trouvé lourdingue. Ce recueil de nouvel, ça m’a fatigué.

  6. Éric
    02.12.2013

    Encore une excellente chro du Canard :) Malheureusement pour nous au Québec cette chanson a pris une connotation un peu négative suite à la tuerie au collège Dawson: le tueur, Kimveer Gill (http://fr.wikipedia.org/wiki/Kimveer_Gill), écoutait apparamment cette chanson en boucle, et Mustaine ne s’est pas empêché de défendre la pièce lors de la tournée suivante…

    • 02.12.2013

      Mustaine s’explique sur la chanson et son impact plus ou moins réel sur cette histoire dramatique en 2006, je vous joins ici les réponses de Megadave aux questions du journaleux :

      «On va chanter la chanson ce soir et on va la dédier avec amour et respect à tous les survivants de la tuerie et à la mémoire de la disparue. Et tous ceux, comme nous, qui vont aller au paradis, regarderont d’en haut ce tas de merde qui est en enfer pour l’éternité. […]
      Montréal est l’une de mes villes favorites, cette chanson est l’une de nos favorites et elle est l’une des préférées de nos fans. Elle appartient à tous les francophones de la planète et à tous ceux qui aiment la langue française. Je vais pas laisser quiconque nous enlever le plaisir de la chanter ici ou ailleurs. On la chante au Canada, en France, en Belgique, en Suisse… Partout. […]
      Quand j’en ai entendu parler. J’étais vraiment furieux. Parce que ça a fait mal. Pas juste à moi personnellement. Megadeth est un groupe nord-américain formé d’Américains et de Canadiens. Deux de nos membres ont grandi à Montréal (le guitariste Glen Drover, né à Ottawa, et le batteur Shawn Drover, né à Montréal). Ce continent, c’est notre chez nous. […]

      Puis, quand j’ai su quelques jours plus tard que j’étais indirectement lié à cette affaire, j’avais le goût de vomir. J’étais tellement dégoûté. J’aurais aimé parler à ce gamin et lui demander : Qu’est-ce qui ne va pas? Quand tu regardes son site web et que tu réalises depuis combien de temps il parlait de commettre des crimes…. c’est un cri d’aide qu’il lançait. […]

      La naissance de À tout le monde remonte à une blonde que j’avais à Toronto. Quand on baisait, elle me parlait en français à l’oreille. Je trouvais ça cool même s’il elle me disait peut-être : “tu fais chier”. Je voulais faire quelque chose en français. Puis, comme je l’ai expliqué, le texte qu’on connaît est inspiré d’un rêve lié à ma mère disparue. […]
      Notre société est devenue tellement violente qu’on banalise les menaces. Quand on entend dire: “Je vais tuer quelqu’un. Je vais lui faire ça”, on est rendu à dire, “Mmm…. tue ce type”. Avant, quand quelqu’un te disais, “Je vais te tuer!”, Il y avait de très bonnes chances que ce soit une véritable menace. […]
      Dans certains cas, les artistes ont des responsabilités envers leur art. S’ils font la promotion de la violence, à long terme, ça va être préjudiciable pour leurs fans et être une disgrâce pour ces artistes.

      […] À la fin de la journée, beaucoup de fans gobent certains discours tout cru. Ils ne réalisent pas que le type qu’ils adulent a changé de vêtements, enlevé ses tatouages, et alors qu’ils croupissent en prison pour un meurtre qu’ils ont commis, ce type rigole en se rendant à la banque. »

      Mustaine pointe-t-il du doigt des artistes dont le stage act est élaboré, comme Kiss il y a 30 ans ou Marilyn Manson récemment?

      «C’est plus complexe que ça. Ces deux bands ont une approche complètement différente. Kiss propose un show fantastique et a des chansons qui parlent de cul, alors que Marilyn Manson a un spectacle qui perturbe qui ne m’incite pas à écouter les paroles d’aucune de ses chansons.
      […] Il y a des groupes métal qui n’ont pas de substance et qui ne cherchent qu’à provoquer, parce qu’ils n’ont rien à offrir. Les filles moches se mettent plus de maquillage, n’est-ce pas?

      Cela dit, écoute-moi bien. Nous avons aucune statistique qui démontre combien de gens meurent à cause du hip-hop. Que crois-tu qu’écoutent les gars qui font feu sur des gens en roulant en voiture? Une nouvelle chanson de Céline Dion? Non. Probablement pas. Mais c’est juste une autre affaire liée aux gangs de rue et personne ne s’en préoccupe. À la fin, ce sont quand même des être humains qui paient la note.»

      L’interview complète ici : http://fr.canoe.ca/divertissement/musique/entrevues/2006/09/28/1911744-jdm.html

      • Canard
        02.12.2013

        Merci pour ce commentaire et ce lien intéressant.
        Toujours aussi nuancé l’ami Dave…

  7. Emilien
    02.12.2013

    C’est pas Mustaine au chant ?? perdu ! c’est Megadeth !

    J’imagine la gueule que tu devais tirer !

  8. Macareux
    02.12.2013

    Salut Canard !

    Content de te relire, énervé de devoir attendre une semaine pour la suite (no soucy je survivrai d’ici là).

    Achevez-moi, lachez-vous, … J’avoue une inculture quasi complète sur le dossier Megadeth. Youthanasia est pour moi une pochette assez louche que j’ai découverte il y a environ trois ans et demi alors que je gérais une belette qui aurait pu être au milieu de ces séchages en cours… En guise d’album, le seul que j’ai écouté de Megadeth c’est « Countdown to extinction », alors que je débutais dans le metal (premiers albums = paire « Use your illusion », le black de Metallica et « Fear of the dark » de Maiden). Rien écouté d’autre depuis, faute de ne pas avoir accroché à Megadeth.
    A lire tes chroniques, je m’en vais aller combler cette lacune. Et commencer par ce « A tout le monde » qui semble si … marquant.

    A la prochaine !

    • Macareux
      02.12.2013

      Je reviens de m’écouter « A tout le monde »… Ca sonne heavy classique. Ca me plait, j’aime ce type de metal. En tout cas, je suis bien content de ne pas avoir découvert ce titre à l’époque. Vu mes pensées d’alors, il aurait pu avoir des conséquences … particulières. Me reste à me pencher sur le reste de l’album qui pourrait bien rejoindre ma discographie sous peu si tout est aussi bon.
      \^^/
      Metalliquement votre.

    • Canard
      02.12.2013

      Hello,

      On ne peut pas tout écouter ou tout connaître.
      MAIS tout hardos se doit de connaître par coeur « Rust in Peace ». Car il s’agit simplement de l’un des meilleurs albums de Metal toute catégorie confondue. Un mélange parfait de riffs d’enfer, d’agressivité et de virtuosité.
      « Countdown » est un bon album de Heavy thrashy, mais il accuse déjà d’un net recul par rapport à « Rust in Peace » (et « Peace Sells »).
      Donc pour le dossier « Megadeth », ma reco est la suivante :
      1) « Rust in Peace » de toute urgence
      2) « Peace Sells » tout de suite derrière
      3) Eventuellement tu attaques ensuite (et après digestion) « Countdown »

      Ainsi soit-il.
      Canard.

      • phil
        02.12.2013

        Je suis bien evidement d’accord avec le volatile déplumé! Les 2 peace sont incontournables pour decouvrir ce groupe!

        Ainsi soit moi!

        RG (il fut un temps)

      • theshaman
        02.13.2013

        Faut pas non plus négliger « So Far So Good… So What », son intro fracassante et son « In My Darkest Hour » à se tailler les veines. Et je rajouterais aussi « Cryptic Writings », sans doute le meilleur de la période « heavy metal » de Megadeth.

        Vivement la suite sinon.

        • Canard
          02.13.2013

          Oui c’est vrai. J’ai hésité à évoqué « So Far » mais trop bordélique, moins composé et à 10 coudées franches de « Peace Sells » et « Rust ».
          Note pour plus tard : faut que je redonne une chance à « Cryptic ».

      • Skyzosheep
        10.31.2014

        Je les ai tous écoutés, je peux donc mourir en paix.

  9. LUDOVICO
    02.12.2013

    « Countdown » est un excellent album et le titre « A tout le monde » est intrinsèquement un bon titre. Mais à la différence d’avec « Rust In Peace », c’est que les compos sont trop parfaites, trop biens produites, en clair c’est trop joli pour du Megadeth.
    Bref, ce n’est plus du thrash.

    Pleine de verve, bien écrite, bonne maîtrise du vocabulaire (putain on dirait un prof sentencieux) c’est giga-drôle. J’ai l’impression dans l’esprit de lire les chroniques d’un San-Antonio version Metal.

    Au plaisir de te relire.

  10. Tissora
    02.13.2013

    Salut Canard,

    Je ne sais pas quel âge tu as- probablement plus jeune que moi qui vient de fêter 40 ans, mais, crois-le ou non j’étais aussi dans la voiture de ma mère (qui n’était pas une décapotable) la première fois que j’ai entendu ce titre. Sauf que la c’était la radio -Ouie FM pour ne pas citer, qui diffusait.
    Alors reconnaitre du Megadeth à la radio, même sur cette station, c’était déjà étonnant.
    Signes des temps, Megadeth freine le tempo (d’autres l’ont fait juste avant…) et devient « programmable » sur les ondes. Nirvapouet est passé par là aussi, ça aide. C’est la mode…
    Bref, j’avoue ne pas avoir réagit avec le même tragi -comi-que que tu décris.
    Sinon je crois qu’on a tous eu un « Olivier » à cette époque là. Je ne me souviens plus du prénom du mien, il faudrait que je demande aux autres « potes » de la bande. Mais je me souviens que je l’avais décrit comme un « hardos des boutiques ».
    Toujours le dernier T-shirt à la mode en provenance de l’Indien(*)et toujours TOUTES les dernières sorties Cd en magasin (ce que, je l’admets, était bien pratique).

    Tout ça, en opposition à nous, qui nous sentions PURS.

    Ca me rappelle donc des (bons) souvenirs et je me reconnecterai la semaine prochaine pour la suite de l’épisode. Car je voudrais bien savoir ce qui va se passer à la soirée.
    Va pas falloir décevoir, hein ?

    (*) ceux de RP connaissent

    • Canard
      02.13.2013

      Merci pour ton commentaire.
      Juste un truc qui m’énerve, à cette époque, Ouie FM ne s’appelait pas à l’époque « La voix du Lézard » ? J’ai comme un doute.
      Enfin bref, vu la tournure qu’a pris cette radio, c’est pas demain la veille qu’on aura droit à du Megadeth sur Ouie FM de nos jours…
      Sinon je précise que personnellement, « Countdown » était déjà un drame. Il fut en tout cas un mini séisme personnel en son temps.
      @+
      Canard

  11. phil
    02.14.2013

    Non non caneton, Ce titre de Megadeth passait sur OUÏ a n’importe quelle heure de la journée…
    Concernant So far, so good… c’est un album que je trouve largement suréstimé. En dehors des 2 premiers titres, Darkest hour, et Hook in mouth, le reste est quand même trés moyen, je trouve et le tout est largement en dessous des 2 peace. Par contre je plussoie pour Cryptic.

    • Canard
      02.15.2013

      Il me semblait qu’à cette époque Ouï FM ne s’appelait pas encore Ouï FM mais la « voix du lézard ». Mais je me trompe peut être.

      • phil
        02.15.2013

        Euh non je ne crois pas, peut etre que ton lezard qui chante etait une émission sur cette radio, mais moi en ce qui me concerne je connaissais cette station sous ce nom bien avant la sortie de youthanasia…

        • Canard
          02.15.2013

          Nan mais ok, c’est moi qui délire, je dois confondre avec je-sais-pas-quoi.
          La Voix du Lézard, c’est l’ancêtre de Skyrock. Rien à voir.

  12. phil
    02.14.2013

    L’indien existe toujours?

  13. A.M.E
    02.16.2013

    C’était très drôle, j’ai ri aux éclats jusqu’aux larmes, merci !

    N’importe quel fan de metal se reconnaîtra là-dedans.

    Peut-être que ton site ne s’adressera qu’aux fans du genre, mais c’est une façon de faire « qui change », ça me parle bien plus que les caricatures habituelles un peu bébêtes « pour montrer qu’on a de l’autodérision »; là, y a une vraie introspection du metalleux face à sa musique. Je m’y retrouve. Vivement la suite !

  14. Greg
    02.16.2013

    Et oui Megadeth n avait plus grand chose de thrash a cette époque et ca ne s’est guère arrangé par la suite, mais il faut aussi se rappeler qu à l’époque de la sortie de l’album, les médias francais entres autres léchaient carrément le cul à Mustaine en disant que cette chanson et l’album d’ailleurs étaient des chefs d’oeuvres, j’avais l’impression d’assister à une masturbation collective strictement masculine et horripilante avec tous ces groupes de l’époque qui s’étaient pour certains bien reniés pour sortir des daubes justes bonnes pour les chattes en chaleur qui regardaient MTV!!! Cela dit, il y avait des bons morceaux sur MTV, pas que de la mauvaise pop…

    • Canard
      02.18.2013

      J’en profite juste pour préciser que de mon point de vue « Youthanasia » n’est pas non plus une merde absolue. C’est plutot correct, même si décevant fondamentalement. Je lui filerais en gros un 3/5 (comme pour le Black Album d’ailleurs). C’est dit !
      Canard

  15. voxum
    02.18.2013

    Salut canard !!
    Juste une question con mais qui pour moi a réellement toute son importance : tu es né en quelle année ???

    • Canard
      02.18.2013

      Vous ne le saurez jamais… Ah ah !
      (rire sardonique à la Fantomas)

      • voxum
        02.18.2013

        Arf, dans la mesure où quand je lis tes chro, j’ai la sale impression de revivre exactement ma jeunesse, je dirais : « 1977 ».
        Chaud, froid ?

        • Canard
          02.19.2013

          Chaud ou froid… Tsss c’est une notion relative, non ? Et pour éviter de répondre précisément (petite part de mystère toussa), je dirais que j’ai un peu plus de 30 ans et un peu moins de 40 ans.
          AH AH AH AH

          • voxum
            02.19.2013

            J’en étais sûr !! Y’a pas 50 « catégories » de personnes qui ont pu avoir la joie d’acheter des cassettes des GN’R dans un magasin Nuggets…

  16. phil
    02.18.2013

    Moi je sais, mais par respect pour l’auteur, je ne dirais rien!!! Un indice: Il est né au 20eme siècle….

  17. 02.26.2013

    héhé, bien écrit :)
    j’ai 10 ans de plus, mais ça me ramène pas mal de choses aussi.

  18. Rikkit
    05.01.2014

    Je viens de griller la référence à Friends.


Répondre


Et aussi…

 

slider35
slider34
slider23_bonus
slider33bis
slider33
slider32
slider31
slider30