Echange de bons procédés

slider31picto052_2

ÉCHANGE DE BONS PROCÉDÉS

 PROLOGUE

Tout est parti du concert de Dark Tranquility et Arch Enemy.  Mauvaise soirée. Á peine cinq minutes de fosse et je prends une patate en pleine tronche. Je n’ai même pas vu d’où le coup partait que je me retrouvais sur le cul avec l’impression d’avoir le blaire enfoncer dans le visage comme dans un Tex Avery. Premier aller-retour aux gogues, je pisse le sang mais rien de grave, j’en ressors avec du papier-cul calé dans chaque narine avant de retourner en plein pit. Si j’eusse été moins con – subjonctif passé – j’eus pris cette mandale comme un signe du Destin qui m’aurait murmuré  : « Ce soir, Canard, va-y mollo » et je me serais contenté d’écluser des bières au bar en matant tranquillement le concert. Au lieu de ça, moins de cinq minutes plus tard, je me retrouve à esquiver des coups, encore, tandis que Dark Tranquility envoie ses sentences de guerre, de mort et d’au-delà. Subitement, le bien-fondé de ma présence parmi les fous furieux de la fosse m’apparaît comme hasardeux. Mais je reprends doucement confiance. Arch Enemy enchaîne. La guerre — encore — est déclarée à on-ne-sait-pas-trop-qui, mais en tout cas, ça ne rigole pas. Une tête déjà croisée me salue, je tente de me souvenir des maximes du groupe pour hurler de concert avec Angela et j’en oublie quelque peu ma douleur au nez. Le mec déjà croisé me propose de tenter un slam, pourquoi pas… Je ne l’ai jamais fait au Bataclan. Une raison suffisante pour m’élancer et me voilà surfant sur cette mer humaine turbulente. Je n’ai même pas le temps de m’étirer de tout mon long que je me sens tomber brusquement dans le vide. Ma chute semble durer des minutes entières, je vois le plafond se disloquer et tombe en plein sur le coccyx. Une douleur atroce, transperçante et pointue me remonte dans les os. J’en reste immobilisé, par terre, gisant au milieu des détritus. Une vision d’horreur me passe en travers de la tronche : un fauteuil roulant, des médecins agitant des radios sous les néons, ma Blonde pleurant à mon chevet et des histoires de greffe de moelle épinière. La tête déjà croisée m’aide à me relever et m’extirpe de la fosse, j’arrive à faire bouger mes membres au prix d’une douleur insensée. J’observe mon copain d’infortune, mon « double » du soir : crâne rasé, bouc et t-shirt Arch Enemy lui aussi. Je finis par me redresser et tenir debout, seul. Soulagement : le fauteuil, les scanners et les pleurs de ma Blonde repartent aussitôt dans les limbes de mon imagination.


Le reste de la chronique est désormais disponible en version Kindle ICI (jusqu’au 31 aout 2016, PGC participe au concours des « Plumes Francophones », merci pour votre soutien)

Retour aux Chroniques
Retour en haut de page

A propos de Canard :

Les autres commentaires de Canard

39 réponses à “Echange de bons procédés”
  1. Xav_le_ouf
    03.11.2015

    « Je suppose que ses crottes de nez pourraient servir de vaccin au SIDA », je sais pas où t’es allé la chercher celle-là mais je me suis pissé dessus en la lisant.

    Bonne histoire, encore une fois. J’appréhende notre séparation à venir…

    J’ai toujours eu dans l’idée d’emmener ma femme à un concert de métal mais jamais trouvé quel concert pourrait être approprié et représentatif. Je veux qu’elle mesure l’énergie que ça peut dégager. Un maiden à Bercy pour moi ça manque un peu de spontanéité, on est plus face à une machine qui déroule son truc millimétré même si pour le coup le public est à 1000%.
    Ya aussi un truc important je trouve dans les concerts, c’est qu’avec 2-3 pintes dans le nez on l’apprécie beacoup plus, on est plus immergé et 100% dans l’instant. Et ça c’est pas un concept qui fonctionne pas bien avec les gonzesses.

    • Canard
      03.11.2015

      Oui, c’est ça, un show sans histoire, Maiden est une valeur sûre en concert. En ce sens, je pense que c’était un bon conseil de la part de RG, rétrospectivement. Et de fait, Metallica la même année au SDF c’était déjà plus « tendu ».

  2. Skyzosheep
    03.11.2015

    J’aime bien Murderdolls moi! Mais bon à part ça j’ai pas grand chose à dire. Go on, Canard, c’est bien ce que tu fais!

  3. Tonton RG (Beurk Rogers Bla bla bla...)
    03.11.2015

    Eh eh!!! Je me souviens de cet épisode blonde au concert de Maiden, c’était la tournée juste avant la sortie de Dance of death, ils avaient joué wilwest merde en avant première.
    C’est marrant, il faut croire qu’on a tellement saoulé nos moitié avec notre musique qu’elle ne peuvent plus la voir en peinture!!! J’ai emmené la mienne à Aerosmith et Kiss, juste après qu’on se soit fait les Who! Elle a adoré, mais ça! C’était avant!!! Je ne suis pas certain qu’elle serait partante pour un autre truc et encore moins pour Maiden qu’elle déteste profondément!

    • Canard
      03.12.2015

      Ouais. Tournée avant DoD. Peu de temps après ce concert, je rencontrais le mec de EMI dans le TGV…
      Ma Blonde n’aime pas non plus MAIDEN. Question de voix. Elle aime bien METALLICA à cause de James par exemple. Mais dès que ça part dans les aigues, c’est pas possible pour elle (genre Rob quand il part en cacahuètes). C’est marrant parce que ce qui l’a « marqué » au concert de MAIDEN, c’est la ferveur du public, la fanitude, le nombre de t-shirts à l’effigie du groupe, tout le monde qui hurle les paroles etc. Et elle a surtout compris ce que je cherchais dans les fosses des groupes plus violents.
      M’enfin voilà. Content de te voir dans les parages, tontoncle. Je comprends maintenant ce que tu me disais à propos des concerts, de ta lassitude, de ton envie moins pressante de te frotter aux fosses ou de faire des concerts par systématismes. Slayer va repasser, je crois, au Zénith et je n’ai pas pris ma place.

      • Tonton RG (Beurk Rogers Bla bla bla...)
        03.12.2015

        AH moi maintenant c’est un peu l’inverse, les concerts me manquent pas mal maintenant. Mais bon, je pourraisq en faire pas mal, Lyon n’est qu’a 1h30 de chez moi! C’est le temps qu’il me manque, les gosses toussa…

        • Canard
          03.12.2015

          Disons que j’ai vu presque tous les groupes que je voulais voir (me manque Anthrax et Manowar en fait) et que je suis désormais pratiquement autant attaché à « l’autour » du concert (les copains, ce qu’on boit, l’after, le contexte, le lieu) que le concert en lui même. Mais ça reviendra peut être, comme toi, dans quelques années. De toute façon on est câblé pareils.

  4. réplicant
    03.11.2015

    J’ai l’impression de sortir d’une église !

    Jolie chute.

  5. östralaupytech
    03.11.2015

    Salut Canard,

    Chanceux je suis d’assister aux concerts métallos accompagné de ma rousse.
    Heureux je suis de la suivre aux gigs punkoïdes où elle m’entraine.
    Navré je finis de ne pouvoir draguer en concert, suivi de prêt que je suis.
    Plus sérieusement, keep on writing, ta prose a fait vibrer ma corde nostalgique.
    Comme quoi y suffit de Pas Grand Chose pour prendre du bon temps.

    • Canard
      03.12.2015

      Merci pour ce premier commentaire. C’est bientôt la fin, mon loulou, donc « keep on writing » merci quand même.

      • östralaupytech
        03.12.2015

        Premier commentaire et me voilà déjà ton loulou, j’en suis tout émoustillé.
        Cependant, malgré la fin annoncée de PGC, je ne peux croire que tu vas définitivement replanter la plume dans le croupion plutôt que de la tremper dans l’encre et nous en faire profiter.

        • Canard
          03.12.2015

          Je sais pas.Je suis actuellement en pleine crise du « Après PGC ». Je sais pas exactement ce que je peux/veux faire. Mais le fait est que j’ai un besoin d’écrire. Donc on verra. A ce jour, je sais pas. Je me répète.

  6. MrPropre
    03.11.2015

    Voilà du grand CANARD. J’attendais cette histoire et son contexte avec impatience, et elle ne m’a pas déçu. Je préfère quand tu me fais rire, et là, j’ai eu ma dose… Merci pour ce moment bien jouissif.

    • Canard
      03.12.2015

      Merci.
      La prochaine chronique – « Cédric » – devrait te plaire également. Par contre la fin de PGC (« Au commencement » et « La dernière tentation »), non voire pas du tout.

  7. bloodonmyhands
    03.12.2015

    Et bien, pour te bourrer la gueule à la carlsberg à 10 euros les 33, tu as dû mettre la main au portefeuille en effet…
    J’ai aimé ce papier, plutôt original par rapport à ton approche habituelle. Un peu de douceur dans ce monde de brutes, ça fait pas de mal. J’ai bien rit aussi, le point d’orgue étant le « je n’ai jamais vu un truc aussi pathétique de ma vie », à moins que ce ne soit le moment où « ta Blonde » (avec un B majuscule, s’il vous plaît) ne dévisage le gros comme un « phénomène paranormal » ou j’ai vraiment explosé, rien qu’à imaginer le cocasse de la situation :)
    Petite question un peu personnelle, comment faites vous tous les 2, pour la cohabitation? Qui choisit la musique sur la chaîne? Quelle est la limite du raisonnable que tu peux te permettre de mettre en sa présence sans qu’elle ne tire la tronche?
    Bonne continuation pour ces super histoires, de plus en plus touchantes et surprenantes ;)

    • Canard
      03.12.2015

      Merci.
      Disons que j’essaie de pas la faire chier : j’écoute au casque, je conduis avec les écouteurs sur les oreilles etc. Des trucs comme ça. Ensuite, on a toute une palanquée de groupes dit « bande de Gaza » que nous supportons tous les deux et qui nous servent de terrain neutre entre nous (comme EELS, RADIOHEAD etc.).

  8. 03.12.2015

    Beaucoup de passages mythiques dans cette histoire.
    Du très Trve sur l’explication du besoin des concerts.
    Au final dans les concerts gentils, ce qu’il y a d’énervant, c’est que la musique se retrouve engluée dans le bon sentiment. Comment s’investir intensément, communier avec les zicos si tout autour respire le chiqué?
    Remarque dans le metal il y a de plus en plus de groupes présentant ces symptomes.
    Et on peut faire du « doux » sans pour autant mievrer. C’est pour ça que par exemple je préfère 100.000 fois Paul Personne à Ben Harper. Tout innocent qu’il puisse être.

  9. Bifidus
    03.12.2015

    Après un ou deux papiers un peu en deçà du reste (à mon humble avis, mais rien de mauvais non plus, rassure toi !), voici une chronique qui renoue avec ton excellence habituelle.
    Je pense que beaucoup d’entre nous s’identifient à toi dans cette situation (même si on ne la vit pas, on peut parfaitement la comprendre).
    Une question (un peu idiote m’enfin…) me turlupine…
    Vu l’importance du metal dans ta vie, comment fais tu pour sortir avec des nanas non-metalleuses sans leur faire peur ? ^^ Surtout qu’on ne peut pas dire que tu sois un homme de compromis (ou bien faut vraiment te pousser !).
    Bref, sinon c’est dommage que tu arrêtes, je ne me lasse jamais de lire tes écrits (même sur NIME ou 90% du temps je ne suis pas d’accord avec toi, mais ton style d’écriture met cela presque au 2e plan), je vais m’emmerder quand tu arrêteras !

    Allez à bientôt !

    • Canard
      03.13.2015

      J’ai « promis » à BAST que je continuerais à chroniquer pour NIME après PGC (et quand je promets, je promets). Donc je compte bien raconter mes conneries habituelles sur quelques albums de Thrash de merde, d’ici quelques mois (à ce jour, je tiens un rythme de « deux nouveautés par mois » pour NIME).
      Pour répondre à ta question, je dirais que je ne suis pas physiquement repoussant, je suis aussi passionné de littérature que de musique, je sais cuisiner et m’intéresse à des choses aussi diverses que le vin, le cul ou le cinéma (ce à quoi s’ajoute un « diplôme » de massage). Donc quand une nana me plait, je peux donner le change (à condition qu’on cause pas musique). Par ailleurs, avant ma Blonde, je pensais pas me fixer avec une nana au-delà de plusieurs mois donc la question du compromis ne se posait pas.

      • Zoliv
        03.13.2015

        Et est-ce que tu as fait lire tes écritsà ta Blonde ? En particulier ceux où elle apparait, et en particulier celui-là ?

        Parce que là, on lit ce que tu lui dis que tu penses du concert de Ben Harper, mais on voit aussi tes pensées, un peu différentes quand même (au moins sur la forme), est-ce qu’elle l’a appris en même temps que nous tous ?

        Sinon, j’approuve pour le « diplôme de massage », c’est quelque chose qui leur plait beaucoup en effet !

        • Canard
          03.13.2015

          Je lui en ai fait lire quelques-uns (notamment « Ma sœur of Puppets » ou « Nico des Savanes »). Elle n’aime pas ce que j’écris dans le cadre de PGC (ça la « gêne » pour résumer) aussi « on » a convenu que je faisais mon truc dans mon coin. Elle attend la « suite », l’après PGC en fait. Elle trouve que ces petites histoires sont indignes de ce que je pourrais faire ;) Puis elle et le Metal c’est une histoire de haine viscérale désormais. Donc forcément la « couleur » de PGC ne lui va pas.

          Je pense qu’IRL je suis montré moins « dur » envers Benny et sa bande que dans mon papier. Peut être. J’ai quand même porté le t-shirt en question de temps à autre, comme « symbole » de ce pacte entre nous. Après je pense tout ce que j’ai écrit, notamment sur la populace, le show de Nelson ou le discours pacifico mon cul de Ben Harper pendant le concert. Et c’était mon premier vrai gros concert pas Metal de ma vie, donc ça était aussi une « vraie » découverte pour moi. En ce sens, nous avons joué tous deux le jeu de cet « échange de bons procédés » ;)

  10. Hugo
    03.13.2015

    « Coup d’oeil sur le prix du billet : j’ai la tête qui tourne. »

    Tu devrais voir celui que j’avais pour les Stones ;)

    • Canard
      03.13.2015

      Je me doute bien. Ceci étant, quand on va voir les Stones en concert, on achète autre chose qu’une place de concert. Tandis que bon, Ben Harper, voilà quoi.

  11. oliv51
    03.13.2015

    Encore un papier bien sympathique et hilarant, même si venant de toi, je m’attendais à ce que ça parte plus en vrille…
    Perso je n’ai jamais eu de gros souci à allier metal et nanas, j’avais emmené voir une ex à des trucs gentillets comme Faith No More mais également la fosse des Four Horsemen et même celle de Slayer au Zénith !
    Mais après une petite vingtaine d’années de concerts et de festoches, j’ai à peu près tout vu ce que je désirais ( à part un Pantera en Septembre 2001, j’avais mon billet, mais ils ne sont pas venus à cause des ‘ événements’…passons) je ne mets plus les pieds dans les grosses salles… Maiden à Bercy pour DoD avait Helloween en première partie avec un son catastrophique…honteux ! Je préfère désormais les salles à échelle humaine comme le Bataclan ( Kreator / Morbid Angel en 2012 !!!!! En plus dans de petites structures on a carrément plus de chance de rencontrer les artistes : au sortir de la salle, mes potes et moi avons croisé Trey de Morbid Angel devant son tour bus. D’un gentillesse extrême, on a pu discuter le bout de gras 5 minutes avec lui et lui faire signer des autographes !)
    Donc résultat des courses : j’ai l’impression que ta Blonde a plus apprécié ton concert que toi le sien…me trompe-je ?
    Vu que cette aventure va bientôt toucher à sa fin, l’heure du bilan est également proche… Je me permets de dresser en avance une liste de mes trois papiers préférés ( forcément provisoire ) :

    1 : Mon année Jazz
    2 : Season in the Abyss
    3 : Franz le Sale Boche

    Pour le deuxième, c’est bien-sûr un papier dont j’ai oublié le titre, car je ne l’ai pas retrouvé dans le sommaire ( j’ai peut-être eu la flemme de faire une recherche approfondie ). Il était question du Canard qui partait chercher du matos à fumer auprès d’un mec qui bossait la nuit dans une immense usine glauque. Le climat était délétère, la communication humaine difficile, et à la fin, tu t’es mis le CD de Season pour te défouler dans la voiture…. tu vois de quoi je veux parler ?
    Sinon, après PGC, n’oublie pas de donner des signes de vie !

    • Canard
      03.13.2015

      Ah ah. J’étais aussi au concert de MAIDEN pour DOD (avec Helloween en première partie) !
      Je te rejoins sur presque tout, notamment les salles à échelle humaine etc. Mes meilleurs concerts, je les ai faits à feu-l’Elysée ou la Mare aux coquineries etc. je pense que la limite maxi, c’est le Zénith en fait mais bon.
      Le papier dont tu as oublié le nom dans ton top 3 est « DT est un groupe de merde (II) : Pour le meilleur et surtout pour le pire » (http://www.pasgrandchose.com/nouvelles/dream-theater-est-un-groupe-de-merde-partie-2/). Sauf qu’à la fin, j’hésite à remplacer « Awake » par le RIP de Megadeth (ta mémoire te joue des tours;) apparemment).
      M’enfin voilà. Merci pour ton commentaire. Je sais pas trop comment après PGC ça va se passer, je me sens actuellement comme un alpiniste débutant à l’assaut d’une montagne noire…

  12. fromage_enrage
    03.13.2015

    Hello Cher Canard ! Un petit moment que je n’étais plus venu fourrer mon nez dans la section commentaires, moi. Je commente rarement tes papiers, mais crois-moi, je les lis avec un plaisir sans cesse renouvelé ! Mais là, ça fait un petit moment que je n’avais plus écrit, alors me rerevoici. Comme d’hab’, ça sera assez long.

    Superbe histoire que celle-ci. Moi-même, j’ai souvent rêvé d’emmener des gens que je devinais réfractaires ou ignorants du metal (des potes, des connaissances ou même des profs à moi), juste pour voir la tête qu’ils feraient. Ce projet est toujours resté à l’état de fantasme, mais bon. Une fois, un pote à moi fan de r’n’b’ et d’autres trucs innomables a voulu m’accompagner au concert d’In Flames au Zénith, en 2008. Un concert live, lui qui trouvais que l’ipod au volume maximum c’était déjà trop fort… ha, ha la tarlouze.

    Jolie histoire sinon, le « personnage » de « Ta Blonde » était jusque-là resté relativement secondaire mais on en apprend un peu plus sur son univers (Ben Harper, t’aurais pu plus mal tomber, la mienne est fan de Sardou… mais on fait avec). Par contre, j’émets une micro-réserve stylistique : l’expression « fouetter le cœur d’un désir violent », bien que joliment trouvée, tu l’as déjà utilisée. A la 115e ligne de la 2e partie de « Sur Fade To Black tu n’emballeras point », pour être exact.

    Et sinon, bah comme d’hab’ j’ai adoré cette saison. Pas plus ni moins que les autres je dirais, c’est constant dans la qualité. Je me suis un peu reconnu dans certaines situations, ayant pas mal pratiqué le théâtre (mais en ayant évité de tomber dans le cliché du littéraire que tu décris, du moins j’espère). Je me suis également fait aborder par une espèce de prosélyte bidon dans le RER, avec mon brother of metal à côté de moi qui se retenait de se marrer. J’ai pas été aussi offensif que toi, je me suis contenté de hocher la tête en en ayant rien à branler. Mais une fois rentré chez moi, j’ai écouté God Hates Us All en lisant Sartre de l’œil gauche et Nietzsche du droit, histoire de me purger un bon coup.

    J’ai très hâte de découvrir tes nouvelles (et dernières) histoires, tout comme la perspective de voir ton blog toucher à sa fin me rend bien évidemment tout tristou. Mais je sais que tu continueras à nous proposer d’autres choses, sans doute tout aussi intéressantes et agréables à lire !

    Il est grand temps que mon commentaire touche à sa fin, lui aussi. Alors mon cher Canard, je t’envoie un Big Up aussi gros que le membre de Tommy Lee, keep up the good work !

    P.S : rien à voir avec tout ce que j’ai pu déblatérer, mais j’en profite pour te demander : toi qui es dans NOFX & Co depuis quelques temps, ton avis express sur le dernier cru de Rancid ?

    Hail and Kill !

    • Canard
      03.13.2015

      J’ai réservé pour NIME la kro du dernier RANCID et j’en pense que l’honneur c’est tout ce qui leur reste, effectivement ;) Sérieusement, c’est correct, avec du recyclage et quelques bons moments. J’hésiterais entre un 2/5 bien tassé ou un 3/5 avec des pincettes.

      Pour le reste, merci pour ton « super » commentaire. Tu fais partie des lecteurs que je suis content de retrouver dans ma section « Commentaires » de mon WordPress (de merde). Pour être honnête, mon « fouetter le cœur d’un désir violent » est un emprunt à mon Guy préféré (dans « Une partie de campagne » de mémoire). Donc tu as raison, mais faut le voir du coup comme un double hommage ;) M’enfin ta monomaniaquerie à mon endroit m’honore (y a pas 36 lecteurs qui lisent aussi attentivement mes petites histoires).
      J’espère que la « fin » te décevra pas.
      Comme pour tout ce qui touche à PGC, j’ai tout construit et articulé pour qu’à la lecture du dernier papier cela forme un « tout ».
      Wait & See
      Encore merci.

      • fromage_enrage
        03.13.2015

        Roh t’es dur, je l’ai trouvé bien sympa ce Rancid. Con comme la lune, bête comme chou, il ne mange absolument pas de pain mais il est franchement efficace ! Enfin, tu pourras lire ce que j’en pense chez Les Éternels (promis, c’est la première et dernière fois que je fais ma pub ici).

        • Canard
          03.13.2015

          Il me semblait que tu officiais sur FP ?
          J’irais jeter un œil à ta chronique. Après je n’ai jamais pensé avoir parole d’évangile hein. Pour moi, RANCID c’est la triplette « Let’s go », « And out » et « Indestructible ». Les deux derniers albums ne font que prolonger la disco agréablement du groupe (d’ailleurs je crois que je préfère encore « Dominoes Fall » à « Honor »), évidemment ça aurait pu être pire. En tout cas, promis juré éjaculé, tu seras cité dans ma chronique du dernier album en guise d’introduction ;)

          • fromage_enrage
            03.13.2015

            Quel honneur, merci infiniment !
            Et j’ai quitté FP depuis un petit bout de temps, la ligne éditoriale « fourre-tout » m’a très vite fait déchanter. Ça fait quelques années que j’suis chez les Eternoz, et que j’écris quelques petites choses à un rythme pour le moins chaotique !

          • Canard
            03.13.2015

            Ils sont cools chez les Eternels. C’est tout ce que j’ai à dire.

  13. Baron Rojo
    03.13.2015

    Salut Canard!
    J’ai mis le temps, mais enfin je me décide à te poster quelque chose.
    Je suis arrivé sur PGC, dû à la super publicité que te fais mon pote Mr Propre. J’ai tout de suite addhéré.
    J’ai l’impression d’être avec mes potes quelques années en arrière. Je suis content de voir que je ne suis pas le seul taré qui écoute encore et toujours du métal.
    Ton truc, et je m’en rends compte avec tous les commentaires de nos amis métalleux, est addictif, nous sommes à présent qu’une bande de junkies accros au PGC. Alors la question que je me pose: comment va-t-on faire quand tu vas arrêter?
    Trouves nous vite une solution de substitution!

    Long Live Rock’n’Roll

    • Canard
      03.13.2015

      Yeah, un nouveau lecteur qui sort du bois !
      Je suis sûr que certains d’entre vous vont se manifester lors du dernier papier. L’idée m’amuse.
      Ton pote Mr Propre a bon gout en matière de détergent :)
      Pour l’après PGC comme je disais, je ne sais pas encore. J’ai « calculé » PGC mais pas l’après. Je suis en phase de réflexion actuellement. Entre le « ce que je sen »s, « ce que je voudrais faire » et le « ce que je peux faire ». Et c’est une question qui me « traumatise » assez, en fait.
      M’enfin merci pour ton premier commentaire.

  14. pere_fougasse
    03.13.2015

    Ma mere_fougasse était prête il y a quelques années à m’accompagner pour Maiden alors qu’elle n’a jamais fait un concert de rock en dehors d’un tribute au Beatles à son annif… et j’ai refusé bien sûr puisque ça signifiait virée parisienne en amoureux de trois jours avec hôtel et petits déjeuners et tralalas tout en essayant de me faire passer deux heures en gradin sans enthousiasme pour une faveur ! Ça aurait pu ressembler à ton escapade, à demander au bout d’une heure s’il y allait avoir une entracte pour acheter un Magnum. Mais elle sait reconnaitre Bruce, même que sur le Live After Death elle a réussi à me dire qu’il était plutôt canon…
    Très amusant d’avoir l’insertion de ta Blonde sur une histoire complète, et très étonnant de voir à quel point elle est à mille lieux de te quasi-raison d’être ! Je reste surpris que tu aies l’air de ne pas imposer ta griffe plus que ça sur la platine à domicile, surtout avec ton côté jusqu’au-boutiste que tu aimes nous décliner. Mais ça rejoint un peu un des premiers échanges de commentaires qu’on a eu, avec le besoin de distance à ce niveau-là pour la pérennité du couple. Il vaut mieux qu’elle s’en foute et n’y connaisse rien, qu’elle pense qu’Iron Maiden est le nom du chanteur, plutôt que d’essayer de te raconter que n’importe quel album de Mike Patton est plus grand que Powerslave en te prenant de haut.

    Pendant que tu l’emmenais « dans ton antre » et que tu pouvais faire les décomptes avant que ne tombent les « Scream For Me Bercy », était-elle de son côté fan de Ben Harper à pouvoir resituer tous les titres dans sa discographie et remarquer d’éventuelles surprises ou était-ce plus un spectacle Lambda qu’elle a choisi pour faire un truc « sympa » à deux ? Y’a-t-il eu une petite envie de se renseigner vis-à-vis du metal sur deux trois trucs après cette soirée ou tout est resté finalement figé sur ses positions ?

    • Canard
      03.13.2015

      Ah ah. Venir à Maiden avec sa mère… Dans l’idée c’est juste génial.
      Pour répondre à tes questions, elle aime bien Ben Harper mais n’est pas fan. De toute façon, elle est du genre à picorer au gré de l’actu les trucs qui lui plaisent à l’oreille sans trop se prendre la tête non plus. En revanche, je lui reconnais une faculté à déceler un peu avant la meute ce qui va marcher ou pas (elle écoutait par exemple GOSSIP ou PORTISHEAD avant que ça devienne un phénomène). Donc ouais, elle a choisi Ben Harper en se disant que c’était « envisageable » à deux. Pour la suite, je lui ai fait écouter des trucs. Plein. L’un de mes jeux favoris pendant longtemps était de lui coller le matin dans le train en allant au boulot des groupes « à moi » et de jauger ensuite ses réactions. Au final, comme je le disais, elle aime bien HETFIELD, elle comprend ce que j’aime dans SLAYER, elle aime beaucoup QOTSA aussi ou des trucs grungy à la PEARL JAM. Mais bon, avec le temps et l’usure du couple, j’ai réussi à la dégoutter de toussa ;)

      • pere_fougasse
        03.14.2015

        Héhé tu tombes presque bien sur le coup de ma mère ! J’ai quand même atterri sur Deep Purple avec mes vieux y’a quelques années. Et elle serait sûrement partante pour voir Maiden, ce serait à l’arrivée moins anachronique qu’emmener ma Brune, que j’appellerai plutôt Fougassette finalement, ce mere_fougasse a perdu toute once de glamour depuis ta réponse! Mais comme tu le dis, avec l’usure du couple elle essaye de moins en moins de faire semblant de s’intéresser, même si j’ai l’impression qu’Ozzy la fascine un peu.

        J’ai beaucoup souri dans ton histoire sur le fameux « alors t’aimes bien? » dès le début du concert, presque typiquement féminin, qui ne peut jamais avoir de bonne réponse.

  15. KaosFactor
    03.13.2015

    De toute façon ceux qui ne sont pas « Metal » ne peuvent rien comprendre à un concert de Metal. C’est comme ça.

    Et inversement, on ne peut capter ce qui se dégage des autres type de concert si l’on n’est pas dans le trip des zicos sur scène.

    C’est un peu comme regarder la terre ferme en étant un poisson. Il y a un trop grand écart de milieu.

    Sinon, le truc qui n’a rien à voir : il faut jeter une oreille sur le dernier Venom. Si, si, Venom. « From The Very Depths ». Une machine à remonter le temps. A l’écoute, je me suis senti transporter dans les 80’s. En plus, c’est pas trop mauvais (enfin, pour du Venom) (enfin, pour du sous-Motörhead) (enfin, pour du Cronos).

    • Canard
      03.13.2015

      Je vais essayer de l’écouter. Je déteste pas VENOM, mais disons que je préfère MOTORHEAD ;)

  16. Kelu
    04.03.2015

    Encore un très bon papier Canard!

    J’ai moi aussi choisi Maiden pour amener ma cherie à un concert de metal. C’était sur la tournée Somewhere back in time…. et elle a subit…. Par contre je n’ai rien laché et ne suis toujours pas allé voir Vanessa Paradis ou Madonna mais je vais probablement me farcir un ballet un de ces quatre matins.

    En ce qui me concerne la magie de Maiden en live opère de moins en moins. Leur prestation est toujours impeccable et malgré leur ages ils sont toujours aussi énergique mais ça ne me prend plus aux tripes. Je pensais que c’était peut être à cause du son de Bercy qui se dégrade (contrairement au Zenith qui s’améliore) mais je me suis fait chier aux bout de 20 minutes au Hellfest l’an dernier..


Répondre


Et aussi…

 

slider35
slider34
slider23_bonus
slider33bis
slider33
slider32
slider31
slider30