Franz, le sale boche (1/2)

slider32picto052_2

 

 


« Franz, le sale boche »


Quand la maîtresse s’est soudainement mise à parler en allemand, j’ai eu comme l’impression d’assister à un miracle. Tous ces mots, ses syllabes nouvelles, ses sons étranges qui forment une mélodie mystérieuse. L’autre maîtresse aussi a dit tout plein de mots, ça sortait de sa bouche comme d’une fontaine magique, puis elles se sont prises dans les bras et leurs yeux sont devenus humides.

— Bon, les enfants, voici Katrina, une amie allemande, maîtresse d’école également. Elle est venue en France avec sa classe dans le cadre d’un voyage de découverte. Alors on va passer la journée avec eux.

Toutes les filles de la classe se sont mises à crier d’excitation, puis ont tapé dans leurs mains. Y avait une sortie de prévue à la Cité des Sciences, ce qu’on ne savait pas, c’est qu’on la ferait avec des Allemands. Moi aussi, j’étais excité. Mais par la fourmilière. Mon père m’avait dit qu’il y en avait une, là-bas à la Cité des Sciences, même qu’on pouvait voir l’intérieur à travers une vitre.

Dehors, tous les Allemands attendent dans la cour, bien alignés, sous l’œil d’une autre maîtresse, très vieille, elle. Le bus arrive au loin, alors notre classe se rapproche un peu de la leur. On se regarde en chien de faïence, dans leurs rangs on entend des mots, des sortes de « bar bar » ponctués de rires. Nous aussi, on trouve qu’ils sont bizarres. Ils ont beau n’avoir que deux ans de plus que nous, ils nous dépassent tous d’une tête au moins une tête. Même sans parler, rien qu’à leur tronche, on voit qu’ils ne sont pas français. Avec leurs fringues fluo et leurs baskets bariolées montantes, les mecs ressemblent  à des arlequins avec du gel dans les cheveux. Les filles, pas mieux : elles se sont toutes tressées des sortes de mèches de couleurs et portent des sandales en cuir. N’importe quoi.

Le reste de la chronique est désormais disponible en version Kindle ICI (jusqu’au 31 aout 2016, PGC participe au concours des « Plumes Francophones », merci pour votre soutien)

Retour aux Chroniques
Retour en haut de page

A propos de rem :

Les autres commentaires de rem

26 réponses à “Franz, le sale boche (1/2)”
  1. Skyzosheep
    02.25.2015

    Salutations! C’est une bonne nouvelle M. Canard, indubitablement, mais (pour l’instant) je trouve pas que ce soit la meilleure. Je vais attendre de lire la suite avant de l’affirmer quand même.
    Le syndrome du comique malgré lui je connais bien, j’en ai « souffert » pendant longtemps au cours de ma scolarité.
    Sinon sympa le nouveau lecteur musical!
    Rien de plus à dire à part que je vous apporte mon soutien devant l’éternel!

    P.S.: Y’a un projet dans l’air avec Horns Up? C’est un de mes sites préférés avec Pas Grand Chose et NIME, et j’avoue y avoir déjà fais un peu de pub pour le Canard, même si ça m’étonnerait que ça soit de ce fait qu’ils t’aient contactés, cher palmipède.

    • Canard
      02.25.2015

      Ah bah oui, faut attendre la fin pour dire.
      Et sinon pour le lecteur musical, ce sera juste pour cette histoire (parce que j’ai pas trouvé l’album en MP3).
      Pour HORNS UP, en fait, on a deux chroniqueurs de NIME qui partent là-bas, puis après échanges de mails, j’ai reçu un mail très sympa d’un mec de là-bas. On verra.
      De toute façon, PGC arrive bientôt au bout donc toute publicité reste sympa, mais par définition a beaucoup moins de sens qu’au début de l’aventure ;)

  2. Zoliv
    02.25.2015

    Qui ici n’a pas immédiatement fait une recherche « Petra Schweitzer koln » sur google images ?

    En tout cas, une histoire que les jeunes d’aujourd’hui ayant vécu toute leur vie avec internet auraient du mal à comprendre.

    • Canard
      02.25.2015

      J’y avais même pas pensé (Google-iser). Je l’ai pas vue. Ceci étant, je suis pas sûr de l’orthographe du nom de famille…
      Puis c’est vrai aussi pour que le coup des jeunes qui ont toujours connu Internet. Merde, finalement mon « histoire » n’est ptet pas compréhensible par tous ?

      • Zoliv
        02.25.2015

        Boah, si ça va, je pense qu’ils doivent entrevoir comment c’était la vie sans internet pour aller chercher la moindre réponse à toutes tes interrogations dans la minute, quand même (ou les paroles de la moindre chanson entendue à la radio, qu’ils peuvent aussi identifier immédiatement avec shazam, etc…).

        Mais ouais, ils ne doivent pas l’apprécier de la même manière que nous, vieux décrépits.

  3. Joc
    02.25.2015

    Elle démarre bien cette histoire. Vivement la suite.
    Les blagues sur le prénom Petra sont décidément universelles… :)

    • theshaman
      02.25.2015

      J’ai une petite intuition de ce qui pourrait se passer ensuite (cf le titre du papier, le slider, la fin de cette partie…), j’en dis pas plus pour pas risquer de spoiler. On verra si la deuxième partie confirme ou infirme ma prédiction.

      En tout cas ça commence plutôt bien.

      • rem
        02.27.2015

        T’es du genre à bien intuiter, c’est cool. Rien que l’idée que des gens intuitent quoi que ce soit sur ce site me réjouit.
        Ah oui… C’est Heavy REM à l’appareil, le Canard m’a délégué la réponse aux commentaires pour le w/e. Sa seigneurie voulait pas laisser en plan tout le monde à cause de basses obligations professionnelles. Moi j’ui ait dit « on s’en fout, tes lecteurs peuvent attendre ». Mais non, y a rien eu à faire. Bref. Bisou Shaman !

  4. 02.25.2015

    Ton histoire la plus drôle car la plus innocente. Plein de fraicheur, j’aime beaucoup.
    Même si la fin de l’année jazz et sur fade to black en entier restent mes préférés.
    Pour le commentaire sur plus loin de toi seigneur où j’assumais mon catholicisme, je trouvais que tu étais un athée intelligent de faire au moins un peu la part des choses et que je glosais sur le fait d’être à la fois metalleux et cathos et donnais mon point de vue sur la vision de la foi par les athées cons s’est perdu dans un bug dantesque. Du coup celui je ferai tout de même l’effort de te le pondre de nouveau un jour.
    Et ton nouveau lecteur est un peu tout pourri parcequ’à 30 secondes il faut s’inscrire pour écouter la suite. Fi de brings donc.
    Super nouvelle pour Horns Up d’ailleurs!
    (si tu pouvais ne pas valider le commentaire précédent que je viens d’enrichir stp)
    Guten Nacht

    • rem
      02.27.2015

      Réponse de Heavy REM vu que le Canard a mieux à faire qu’à vous répondre pendant deux jours : C’est clairement l’histoire la plus marrante qu’il ait écrite. J’ai pleuré de rire jusqu’au bout. C’est à se taper sur les cuisses. Avec ça le Canard va pouvoir briguer le prix de « La grosse déconne 2015 » de Bourg-la-Reine et celui de la « Saucisse d’or » de Choisy-le-Roi.
      Pour le lecteur c’est ma faute, j’avais pas capté qu’il fallait s’inscrire à cette daubasse de Deezer pour avoir accès à autre chose qu’à un extrait. En même temps, Brings, c’est pas terrible, croyez moi sur parole puisque j’ai pu entendre le machin en entier.

      Sinon j’ai l’impression qu’en dépit de ton accointance avec le Très Haut, t’intuites que dalle, contrairement à Theshamaninou qui vient de laisser un com super sagace. Et pourtant, c’est un païen pusiqu’adepte du shamanisme. Par le fait. Dont acte. Bisou Mube. Que le grand barbu te protège (faut bien que ça serve quand on a pas d’intuition). Je déconne !!!!!!!!!!!!!! Merci.

      • 02.28.2015

        En fait il y avait de la nuance dans le commentaire sur plus loin de toi seigneur. Ce qui explique entre autre pourquoi je prendrais mon temps pour l’écrire à nouveau. Histoire que les nuances soient jolies et qu’on se fasse tous des papouilles sensuelles d’amour.
        Si j’étais intégriste, je ne serais surement ni metalleux si à suivre le canard et je serais bien malheureux.

  5. Mayou
    02.25.2015

    Il est drôle de voir comment tu adaptes le style d’écriture par rapport à l’âge que tu as dans l’histoire !
    Sinon, étant quelqu’un ayant vécu presque toute sa vie avec internet, je parlerai pour toute ma génération en disant que ton histoire reste largement compréhensible. Et il m’arrive de me demander effectivement parfois si j’apprécierais plus la musique si je devais faire un effort pour la trouver ! Ça garde quand même des bons côtés.
    Bon papier en tous cas, comme d’habitude, dommage que ça finisse bientôt…

    • rem
      02.27.2015

      Réponse de Heavy REM vu que le Canard a mieux à faire qu’à vous répondre pendant deux jours :
      Avant (j’ai bien connu, je pourrais être son père à l’autre palmipède, de toutes façons c’est tout comme, je lui ai tout appris), avant donc, on devait faire des efforts pour la trouver. Maintenant vous devez faire un effort pour la trier. Donc je te rassure, il y a effort aussi chez votre génération. Et grâce à des phares dans la nuit que sont des gens comme Daffy ou moi même, vous arrivez à vous repérer dans la pléthore et la diarrhée (bon appétit).
      Bisou Mayou.

      • 02.28.2015

        D’accord avec toi sur le tri à faire.
        Ajouterais-je que quand bien même tout soit à disposition d’un clic, les gamins restent souvent sur leurs valeurs sures sans pousser plus loin. (ouais death magnetic c’est trop de la balle! ça c’est du vrai neo metal de bonhomme)

        • rem
          02.28.2015

          Les cons et les mous y en a dans toutes les générations. Les vieux qui restent sur les valeurs sûres Maiden ou AC/DC sont aussi nombreux. Et j’ai pu croiser (IRL ou sur le net) des tas de p’tits jeunes sympas qui cherchent, farfouillent, posent des questions ou s’énervent. Donc tout n’est pas mort (qui a jamais dort, et ça file ça file du coup peut mourir, même la mort).

          • 03.03.2015

            Etant moi même un gamin, je généralisais sur le comportement de ma génération. Heureusement qu’il y a encore de la fouille, sinon le metal serait mort.

  6. oliv51
    02.26.2015

    Bonjour Mr Canard,

    juste deux petites choses.

    Au tout début de la nouvelle, à la deuxième ligne, tu écris’ tous ces mots, ses syllabes nouvelles, ses sons étranges….’ Perso j’aurais écrit ‘ tous ces mots, Ces syllabes nouvelles, Ces sons étranges….’ ( oui je chipote !!! )

    J’écris moi-même des nouvelles ( dans tout autre genre que toi toutefois ) et j’en ai une dont les protagonistes sont des enfants dans leur classe de primaire. J’ai eu l’opportunité de la faire lire à une institutrice afin de savoir si du côté des gamins, ça sonnait ‘réaliste’. Mais elle m’a fait remarquer que certains dialogues ne sonnaient pas justes dans la bouche d’enfants. Ceci m’a donc poussé à réfléchir plus aux dialogues d’une manière générale quand j’écris.
    Donc si je fais le calcul, dans ta nouvelle tu devais être en CM1 ou CM2 et avoir dix ans. Or, je pense pas qu’un gamin de 10 ans utiliserait le mot ‘ intimité’ ( …et dans l’intimité, tu l’appelleras ‘mon prout’…) ou alors l’expression ‘ n’empêche que…’
    Mais là encore je chipote !

    Quoi qu’il en soit, ça démarre plutôt bien ! Hâte de connaître la suite !

    Bis bald !

    • rem
      02.27.2015

      Réponse de Heavy REM vu que le Canard a mieux à faire qu’à vous répondre pendant deux jours :
      1- voilà des fautasses que j’ai laissées (accord du participe passé puisque le COD est placé avant) passer et que cette petite fiotte d’emplumé n’a pas vues (re-accord du participe passé puisque le COD est placé avant). Je l’obligerai à écouter l’intégrale de Work of Art (y compris le premier album qui est vachement moins bien) pour le punir.
      2- sauf ton respect, ton instit et ses conseils valent que dalle selon moi (et j’suis à peu près sûr que Canard serait de mon avis sauf s’il veut faire le mec qui nuance ou qu’il veut m’emmerder). Le ton enfantin (ou quoi que ce soit d’autre) ne s’obtient pas en étant « réaliste » mais en étant crédible, c’est-à-dire en parvenant à te faire croire qu’un enfant parle alors que c’est un trentenaire barbu qui se gratte les noix devant un Asus flambant neuf. Le réalisme c’est bien pour ceux qui n’écrivent rien, ne filment rien et ne créent rien en général. Les autres lui préféreront la cohérence. « Star Wars » n’est pas réaliste, il est cohérent. « Interstellar » est réaliste mais pas crédible (en plus d’être incohérent). Voilà.
      Et surtout, surtout, n’envoie pas ce que tu écris au Canard, parce qu’après il voudra me le faire lire, et j’ai pas que ça à faire.
      Mais sinon bisou quand même Oliv.

  7. pere_fougasse
    02.27.2015

    Je suis pile à la limite pour être un des plus jeunes vieux cons à pouvoir citer Georges Beller. J’adore forcement quand on a droit au Caneton obnubilé par Bon Jovi et qui nous case des références à Tony Micelli, Steve Urkel ou ici Punky Brewster! Ça me redonne presque le goût des Picorettes en bouche.

    Plusieurs portes sont ouvertes pour la suite mais je me garde de pronostics. Comme ça je pourrai dire « je m’en doutais ».

    • rem
      02.27.2015

      Réponse de Heavy REM vu que le Canard a mieux à faire qu’à vous répondre pendant deux jours : Picorette !!!! Putain… toi t’as déjà bouffé « deux doigts coupe faim » et des Smarties. Bref t’es un putain de vieillard comme moi et du dois même avoir des albums de Sortilège.
      Bisou à toi Père Fougasse !

      • pere_fougasse
        02.28.2015

        Oh, pas tant que ça quand même, j’ai encore quelques mois avant d’attaquer ma trentaine. Je n’ai pas été levé au grain heavy, plus aux Rocksounds qui circulaient au lycée et essayaient de faire croire que Pleymo et Papa Roach étaient des groupes. En revenant bien plus tard à coup de Deloréan de la fin des années 90 jusqu’à la fin des années 60, j’ai fini par passer sur Sortilège mais y’avait pas de péage. A part un craquage sur les Wampas, pas de souvenir d’avoir acheté un album chanté en français en fait.

        Et j’en profite pour te glisser des mercis et bravos pour le superbe enrobage de toutes ces canarderies.

  8. Sama64
    02.27.2015

    Très bonne 1ère partie d’histoire, je me suis bien marré à plusieurs reprise
    On sens bien le petit gamin qui a une idée en tête et ne comprend pas pourquoi les adultes se fichent de lui.

    Et je comprends la « fascination » pour Petra : attrait de la nouveauté, physique « différent », moi je « kiffais à mort » les belles et grandes hollandaises que je croisais au camping quand j’étais en primaire, mais c’est pas pour ça que j’ai appris leur langue de barbares :D

    Vivement la suite !

    • rem
      02.27.2015

      Réponse de Heavy REM vu que le Canard a mieux à faire qu’à vous répondre pendant deux jours : t’as raison d’attendre la suite avec impatience, puisque, je peux le dire parce que j’ai tous les droits pendant 48h, dans la suite, le Canard après 5 ans de correspondance quasi quotidienne finit par se taper Petra en colo, apprend que son vrai nom de famille est Plëgick, part faire ses études en Shleumanie et l’épouse. Elle est d’ailleurs cette fameuse Blonde dont il vous rabat les oreilles à longueur de ses histoires ineptes. Oups, je crois que j’ai spoilé.

  9. Kommader
    02.28.2015

    Bonne histoire celle-là. Je vais encire la relire mais c’est assez fendard.

    Le passage avec « L’ami Retrouvé » et le fait d’attendre avant de savoir me parlent beaucoup. Un livre que j’ai aussi lu au collège, dont certains passages assez marquants (surtout la fin). Et puis c’est assez ironique d’attendre quand on sait que le Lycée niveau histoire, c’est le Collège avec plus de pages à gratter (alors que pour la dernière guerre, il suffit de remater « De Nuremberg à Nuremberg »).

    Vivement la suite.

    P.S : pour Rem, on peut espérer voir ce punk rock en Région Centre ? A Orléans, à part un peu de Stoner et de Death, c’est pas la joie (plein de bars ont fermé). Et Sortilège à 23 ans (on m’a regardé avec des grands yeux quand j’ai dis que j’écoutais du Popol Vuh donc bon), ça le fait, non ? D’ailleurs, tu connais le split avec les Danois de Evil (non, parce que les versions anglaises, euh…) ?

    • rem
      02.28.2015

      Toujours HR puisque le Canard recompte ses doigts de pied ce w/e (pour un palmipède c’est con). Je ne connais pas le split avec Evil. Et quant à mon fantabuleux groupe, pour le moment on essaye de jouer dans notre coin pour prendre deux trois marques et voir comment on fonctionne. Les déplacements lointains ne sont pas exclus mais sont toujours coûteux, donc, ça s’étudie et c’est du moyen terme. Un petit enregistrement passera avant je pense.

  10. 01.08.2016

    Poursuivez dans cette direction, c’est un veritable plaisir de vous suivre.


Répondre


Et aussi…

 

slider35
slider34
slider23_bonus
slider33bis
slider33
slider32
slider31
slider30